Libre de choisir son réparateur

Une loi qu'il faut connaître pour préserver ses intérêts

Nous sommes tous libres de choisir notre réparateur.

C’est important à savoir, la loi HAMON datant de 2015, nous donne à tous le droit de faire notre choix !

Lorsque nous avons un sinistre, un dommage sur notre voiture, bien souvent nous avons l’habitude d’appeler notre assurance qui se charge de nous fournir une liste de réparateur en oubliant notre réparateur préféré car il n’est pas agréé par mon assurance.

Mais ce n’est pas légal ! Depuis cette loi, agréé par mon assurance ou non, mon réparateur préféré reste mon réparateur et je peux choisir en toute circonstance. Rien ne justifie que l’on m’oblige à changer. Je n’avancerais pas les frais, j’aurais toujours une voiture de prêt mise à disposition par mon réparateur automobile, et surtout je pourrais être serein car je suis sûr de la qualité du travail de mon réparateur.

Choisir Mon réparateur CARFLEX habituel est une clé !

En cas de dommage, si je suis avec un tiers j’appelle mon assureur mais je sais que je peux choisir mon réparateur habituel.

Si je suis seul, je peux d’ailleurs appeler mon réparateur automobile directement. Dans ce cas, en fonction des dégâts je peux chiffrer en ligne grâce à l’assistant dommage développé par CARFLEX, présent sur le site du membre CARFLEX le plus proche de chez moi. Et ainsi prendre la meilleure solution, déclarer ou non mes dommages.

Je peux aussi appeler mon réparateur pour avoir les meilleurs conseils et optimiser les réparations. Financièrement je serais gagnant !